Aller au menuAller au contenu principalAller à la recherche

Alexandre Astier : Que ma joie demeure !

Spectacle Humour, France, 2012, 1h35VF

Si le succès de «Kaamelott» a révélé le talent comique d'Alexandre Astier, on connaît moins sa passion pour la musique.

Critiques presse
  • Télérama

    Alexandre Astier délaisse les hallebardes de Kaamelott pour camper un Jean-Sébastien Bach tout en fantaisie, au clavier modérément tempéré. Au fil de digressions oscillant entre trivialité et érudition, il réjouit mélomanes autant que néophytes.

  • Télécâble Sat

    De l'insolence et beaucoup d'intelligence pour une master class rêvée avec un Alexandre Astier follement convaincant.